Et c’est parti!

Vote du public

Vote du public                                      photo par Alexis Andres Photographie

C’est avec un match Suisse-Belgique que le Mondial d’Impro a débuté hier, à 20h au théâtre de la Madeleine. C’est l’équipe championne du monde en titre (la Belgique) et l’équipe organisatrice et vice-championne qui ont reçu l’honneur de présenter au public le premier match de ces 10 jours qui s’annoncent phénoménaux!

C’est par un film d’introduction motivant et de la musique entraînante que les spectateurs ont débuté la soirée. La pétillante maîtresse de cérémonie, Marie Bouvier, a accueilli les équipes sous un tonnerre d’applaudissement. C’est alors que les deux équipes ont pu s’échauffer la voix avec leur hymne. La Belgique a exalté la salle à coup de claps endiablés alors que la Suisse nous a concocté un hymne historique qui apporte sa vision bien à elle de nos origines! Puis c’est l’entrée redoutée mais attendue de Laure Piguet, arbitre du mondial!

La première mi-temps a été teintée de nombreuses atmosphères différentes. Nous pouvons retenir une Marvel Comics de 11 minutes, menée par deux héros (interprétés par Sabine et Malick). Les pouvoirs de mentaliste de la superhéroïne ont été fatals à une chaise qui s’est brisée sur scène lors de son envol ! La psychologie complexe des personnages nous a permis d’entrer à fond dans cette longue improvisation construite sur un schéma littéraire bien semblable à ceux des comics! Bravo!

Les Suisses nous ont aussi réservé une jolie improvisation à nous en faire redouter les repas de famille. C’est de mal en pis que ce dimanche s’est terminé par la mort de l’héroïne, tuée par un braqueur de rôti devant un guitariste portoricain, tout cela prédit par une voyante déjantée!

Suite à une pause bien méritée, les deux équipes sont revenues encore plus en forme qu’en première partie. Après une boulevard avec des protagonistes naïfs puis une histoire d’amour compliquée entre deux âmes égarées et stupides, qui se correspondent à ravir, les comédiens nous ont enchantés, grâce à Madame l’arbitre, avec une comédie musicale de 10 minutes, sur fond de Première Guerre Mondiale, dans les tranchées! Ce mélange étonnant d’univers a apporté à l’improvisation une touche émouvante et rigolote, avec de superbes chansons entonnées par des protagonistes aux belles voix! C’est par un score serré de 7 à 5 que la Suisse s’est imposée sur ce match aux couleurs diverses qui n’annonce que le meilleur pour la suite de ce mondial!

Camille B.