Un match exquis!

Suisse-FranceL’équipe de Suisse et l’équipe de France ont enchanté le public avec leur match rythmé, aux univers différents, mêlant poésie et rires. L’assistance était déjà très réactive durant les hymnes. Il faut souligner que la salle était pleine et que l’ambiance était là dès l’entrée en scène de la maîtresse de cérémonie, Magali Ballif!

Un décor très contemporain pour démarrer le match puisque ce sont deux instagrameuses en perte de followers qui nous racontaient leurs déboires. Elles ont même arrêté de manger car « c’est tellement 2017″. Puis, une improvisation Bacri et Jaoui a été proposée aux spectateurs dans une ambiance familiale qui se délite, un Patrick dépressif, une maman abandonnée, un fils en colère, un mari cocu… Ensuite, c’est en comparée que les deux équipes ont pu dévoiler des univers très différents. Tandis que les Français ont partagé avec nous l’histoire de deux enfants qui s’envolent dans une bulle de savon pour parcourir le monde, chez les Suisses, nous étions plutôt plonger en jungle thaïlandaise avec un gang cannibale dont le signe distinctif est un arbre en forme de 4 et deux touristes plutôt maladroits et un peu sots! La mi-temps s’est terminée par une improvisation ayant comme catégorie « premier rendez-vous ». Ainsi, 4 joueurs nous ont présenté des personnages – une bourge limite raciste, une Geneviève coincée et vintage, un prof agressif quand on lui touche l’épaule et un culturiste cultivé – puis nous avons eu le droit à la première rencontre, en forme d’entretien d’embauche, entre le professeur et le culturiste. Une belle improvisation avec des inversions de statut, pour une fin laissant présager un amour naissant.

Après une pause d’une vingtaine de minutes, nous avons assisté à deux improvisations comparées. Les Suisses ont pu nous démontrer leur talent… de chanteurs grégoriens… face à une joueuse dépitée de subir ce genre d’hommage envahissant pour son départ à la retraite! Les Français, quant à eux, ont rendu hommage à une chouette qui leur avait permis de tous se lier (hou-hou). Madame l’arbitre a ensuite lancé les joueurs sur une improvisation chorale de 18 minutes. Se sont alors enchaînés diverses scènes mettant en avant les femmes, tantôt dans un royaume maléfique les pourchassant, tantôt au travail avec un patron tyrannique ou dans un couple mal au point. Après une improvisation Power-Point en forme d’ode à la brique (ce n’est pas la même chose qu’un parpaing!) ou encore l’analyse transactionnelle de la communication, le match s’est terminé par une chanson en mixte dans laquelle les joueurs ont pu nous rappeler l’importance de l’argent, surtout quand on est ado et qu’on veut sortir avec les copains!

Après cette merveilleuse rencontre entre deux équipes au top, c’est finalement un score de 8 pour les Suisses à 3 pour les Français!

Ce soir, c’est Québec-Italie. Les deux équipes ont jusqu’à maintenant ravi le public à chacun de leur match, la rencontre s’annonce donc grandiose!

Camille B.